Les Bakenyerarugamba déterminées à œuvrer pour la vision «Burundi : pays émergeant en 2040 et pays développé en 2060

A la 3ème édition des Bakenyererarugamba Day, les  militantes du parti CNDD-FDD promettent d’être le fer de lance dans la vision du Burundi pays émergeant en 2040 et pays développé en 2060. Le Président de la République quant à lui appelle à l’unité de tous.

Les Bakenyererarugamba  engagées à être responsables en toutes circonstances

Les Bakenyererarugamba se sont engagées par la voix de la secrétaire nationale de la ligue des femmes, Madame Goreth Yamuremye,  à travailler pour atteindre la vision du Burundi. C’était à l’occasion de la célébration, le 16 mars 2024 à Gitega, de la 3ème édition de la journée nationale qui leur est dédiée : «Abakenyererarugamba day ». Fixant 3 objectifs pour arriver au « Burundi pays émergeant en 2040, pays développé en 2060 », Mme Yamuremye  a appelé toutes les militantes de son parti à travailler comme un seul homme pour relever ce défi. « Notre objectif est d’être pionnières, être responsables dans tout et pour tout en commençant par nos foyers. Accompagner et mettre à profit toutes les actions et programmes de notre Président de la République », s’est- elle engagée.  Elle a prodigué des éloges au président de la République et à son épouse qui selon elle, sont des leaders incontestés dans la lutte pour le développement intégral du pays.

Secrétaire nationale de la ligue des femmes.

Une cérémonie riche en couleurs 

Au stade Ingoma situé au centre-ville de Gitega où se sont déroulées les festivités, seules les couleurs du parti au pouvoir étaient visibles. Des bus,  des camions, des camionnettes, en grand nombre, déchargeaient depuis très tôt le matin des femmes et filles, y compris des gamines, venues des quatre coins du pays. Devant le Président de la République et la première dame, en compagnie d’autres dignitaires et vêtus des couleurs du parti de l’aigle, les Bakenyerarugamba, imbonerakure, ibiswi vy’inkona (femmes militantes du CNDD-FDD, jeunes et juniors du parti CNDD-FDD) marchaient au rythme du défilé militaire malgré un soleil accablant. Au cours de cette parade qui a duré plus d’une heure, les gamines ont volé la vedette à leurs mères. Leurs mouvements des bras et des pieds n’avaient rien à envier aux chevronnées  de l’armée quand ils font un défilé militaire. Les chants, danses et discours, rendaient tous hommages aux femmes du parti CNDD-FDD.

Imbonerakure
Défilé des imbonerakure et ibiswi vy’inkona.

Le président Ndayishimiye appelle à une synergie de toutes les Burundaises pour le développement

Le président de la République et président du conseil des sages au sein de ce parti a rappelé dans son discours,  que le combat contre la pauvreté est une affaire de tous. Selon lui, la guerre des armes s’est terminée depuis longtemps, il reste celle qui vise le développement. «Pour arriver à notre objectif, j’invite les militantes des autres partis à se joindre aux Bakenyerarugamba. La division a depuis longtemps constitué  notre barrière pour le bien de la nation. Retroussons les manches pour arriver à notre objectif», a-t-il déclaré tout en rappelant que l’indépendance financière est la clé de tout développement.

Evariste Ndayishimiye, Président de la République.

Pour le Secrétaire Général du parti au pouvoir, M. Révérien Ndikuriyo, rien n’empêchera la réalisation de cette vision si tout le monde se met au travail. « Pour notre parti, il n’est pas nécessaire d’attendre toute cette période pour arriver à l’objectif. Si nous tenons compte de leurs idées et leurs objectifs, je vous promets que ces femmes et filles vont marquer l’histoire de ce pays », a-t-il souligné.

admin

Articles similaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MENU
Mukenyezi Magazine